Monthly Archives: décembre 2013

CGT La Redoute : Pinault doit payer pour garantir les revenus de tous les salariés

Communiqué de la CGT La Redoute : 20131022_120502

Nathalie BALLA et Eric COURTEILLE ont annoncé beaucoup de choses pour tenter de nous démobiliser.  Et pourtant nous étions encore des centaines à manifester vendredi dernier de Roubaix à Wattrelos. L’assemblée qui a suivie a permis aux salariés présents de prendre la mesure de ce qui nous attend : licenciements, baisses de revenus, filialisation et externalisation, …

Le plan « des repreneurs » sera dévoilé au Comité d’Entreprise du 8 janvier prochain. L’expert-comptable et l’avocat du CE ont clairement confirmé ce que l’on dit depuis le début : que ce plan est très risqué pour les salariés, qu’il nous faut des garanties. Ils nous disent également que la mobilisation est indispensable car actuellement il n’y a rien pour nous.

Des repreneurs envoyés par Pinault pour sous-traiter la casse sociale.

 Nathalie BALLA  et Eric COURTEILLE veulent se présenter comme des « sauveurs » qui nous auraient permis d’éviter la reprise de la Redoute par des fonds d’investissements. Ce ne sont là que de nouveaux mensonges destinés à nous tromper. Leur candidature de dernière minute n’est pas destinée à nous sauver nous, mais à sauver Pinault !

Il espère couper tout lien avec la Redoute quand « ses protégés » s’occuperont de la casse sociale, ce qui veut dire des licenciements.

 Nous n’avons pas besoin de promesses …

Tant que Pinault est actionnaire de la Redoute, BALLA et COURTEILLE peuvent nous faire toutes les  promesses « d’investissements », de « nouvelle Martinoire » ou de « retour à l’équilibre des comptes pour 2017 ».

Ces promesses ne les engagent en rien et n’ont qu’un but : tenter de minimiser voire de nous faire oublier tous les risques liés à la cession … et ils sont nombreux !

… ce qu’il nous faut, c’est des garanties pour nous, les salariés !

Pinault dit être prêt à donner jusqu’à 600 millions aux repreneurs. Comment accepter qu’il soit prêt à mettre des centaines de millions pour les repreneurs et qu’il ne mette rien sur la table pour garantir notre avenir ?

Il a des centaines de millions pour BALLA et COURTIELLE, il en faut autant pour garantir  notre avenir !!!  Pour nous, une seule chose compte : obtenir des garanties pour tous les salariés, ceux qui restent comme ceux qui partiraient.

Pinault a les moyens de payer !pinault salut

Aujourd’hui, quand Pinault dit qu’il financerait les mesures sociales c’est uniquement pour financer les licenciements. Il espère que les suppressions d’emplois lui coûtent le moins possible.

Sa fortune a augmenté de 4 milliards l’année dernière, qu’il nous en consacre une partie ! Car c’est nous, par notre travail, qui sommes à l’origine d’une grande partie de sa fortune.

Notre avenir dépendra de la lutte que nous mènerons !

Pinault espère finaliser la cession pour fin mars. Après cette date, il veut définitivement couper les ponts avec la Redoute. Et quoiqu’il nous arrive, ce ne sera plus son problème. Alors, avant cette échéance, nous devrons nous mobiliser de façon déterminée.

Il faudra être nombreux dans les actions et faire parler de nous. Pour obtenir le maximum, il faudra nous mobiliser  en nombre et le plus souvent possible. Il faut également qu’un nombre important de travailleur participe à l’organisation de ce mouvement.

Discutons de nos revendications

–  aucun licenciement

–  des garanties de salaire, toutes primes incluses pour tous et pour au moins 10 ans

–  des préretraites payées à 100%

–  aucune filialisation ni externalisation

 Pour tous ceux qui veulent discuter, on vous attend au local CGT, ce mardi de 11h30 à 13h30.

 

Nos principaux articles sur le sujet :

La Redoute : un conseiller général tape du point sur la table

Pinault : une fortune bâtie sur les licenciements massifs

Pour un droit de reprise des entreprises par les salariés dans la Loi sur l’ESS

 

« Les nouveaux chiens de garde », à Roubaix le 12 décembre, en présence du réalisateur

Attac Roubaix-Tourcoingchiens de garde roubaix

L’association Attac (nationalement et localement), d’autres associations, les syndicats, sont confrontés habituellement aux informations défectueuses de la plupart des médias.

Sélection des infos à fournir au public – refus de publier des informations alternatives –désintérêt envers des sujets jugés « non porteurs » ou « inopportuns » – déformations des faits – commentaires orientés présentés comme des infos objectives, ou mêlés aux infos – soutien à de grands intérêts industriels ou financiers – recours à des « experts » presque tous dévoués à l’économie libérale – des partis politiques favorisés par rapport à d’autres – etc … etc …

Les idées dominantes ou « conformes » sont favorisées, à l’encontre de ceux qui, à Attac et dans bien d’autres organisations, pensent que UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE ET QU’IL EST NÉCESSAIRE.

 

C’est pourquoi Attac Roubaix-Tourcoing, avec le soutien de l’Association Paul Eluard, du syndicat Solidaires, de la FAL et du MRAP, et de la Ville de Roubaix, vous invite particulièrement

le 12 décembre 2013 à 19h00 Cinéma Le Duplexe à Roubaix

pour une séance-débat :

« Les nouveaux chiens de garde » de Gilles Balbastre.

suivie d’un débat en présence du réalisateur.

chiens roubaix

Marwan Barghouti, prison Hadarim, cellule 28, rend hommage à Nelson Mandela

« Votre pays est devenu un phare et nous, les palestiniens, nous hissons les voiles pour atteindre ses rivages »

Durant toutes les longues années de mon combat j’ai eu l’occasion à maintes reprises de penser à vous, cher Nelson Mandela. Et marwan 1encore plus depuis ma propre arrestation en 2002. Je songe à un homme qui a passé 27 ans dans une cellule, en s’efforçant de démontrer que la liberté était en lui avant qu’elle ne devienne une réalité dont son peuple allait s’emparer. Je songe à sa capacité à défier l’oppression et l’apartheid, mais aussi à rejeter la haine et à placer la justice au dessus de la vengeance.

Combien de fois avez-vous douté de la victoire au bout de ce combat ? Combien de fois vous êtes vous demandé vous-même si la justice pourrait s’imposer? Combien de fois vous êtes vous interrogé sur le silence du monde ? Combien de fois vous êtes vous demandé si votre ennemi n’allait jamais pouvoir devenir votre partenaire ? A la fin vous ferez la preuve de cette volonté implacable qui fera de votre nom l’une des plus brillantes références pour la liberté.

Vous êtes beaucoup plus qu’une inspiration. Vous aviez bien compris le jour où vous êtes sorti de prison que vous n’étiez pas seulement en train d’écrire l’histoire mais que vous contribuiez au triomphe de la lumière sur la nuit. Et vous êtes alors resté humble. Et vous portiez une promesse bien au-delà des frontières de votre pays, la promesse que l’oppression et l’injustice seront vaincues et que sera ouverte la voie de la liberté et de la paix. Au fond de ma cellule, je me rappelle sans cesse cette démarche et je poursuis moi-même cette quête, et tous les sacrifices deviennent supportables dans la seule perspective qu’un jour le peuple palestinien puisse accéder aussi à la liberté, à l’indépendance et que ce pays puisse vivre finalement en paix.

marwan 3Vous êtes devenu une icône. Ce qui a permis l’éclat de votre cause et son rayonnement sur la scène internationale. L’universalité pour contrer l’isolation. Vous êtes devenu un symbole pour tous ceux qui croient que les valeurs universelles sur lesquelles vous fondiez votre combat pouvaient rassembler, mobiliser, pousser à l’action. L’unité est la loi de la victoire pour les peuples opprimés. La cellule exigüe et les heures de travail forcé, la solitude et l’obscurité ne vous auront pas empêché de regarder au-delà de l’horizon et de faire partager votre vision. Votre pays est devenu un phare et nous, les palestiniens, nous hissons les voiles pour atteindre ses rivages.

 Vous disiez: « Nous savons trop bien que notre liberté n’est pas  complète car il lui manque la liberté des palestiniens.» Et depuis l’intérieur de  ma cellule, je vous dis que notre liberté semble possible parce que vous avez atteint la votre. L’apartheid n’a pas survécu en Afrique du sud et l’apartheid ne survivra pas en Palestine. Nous avons eu le grand privilège d’accueillir en Palestine, il y a quelques mois, votre camarade et compagnon de lutte, Ahmed Kathrada, qui a lancé, à la suite de sa visite, la campagne internationale pour la libération des prisonniers palestiniens de leurs  cellules où une part importante de l’histoire universelle s’écrit, démontrant que les liens avec vos combats sont éternels.

Votre capacité à constituer une figure unificatrice et à conduire le mouvement depuis l’intérieur de la prison, d’être confiant dans l’avenir de votre peuple alors que vous étiez vous-même privé de la capacité de choisir votre destin, constituent les marques d’un dirigeant exceptionnel et d’une véritable figure historique. Je salue le combattant de la liberté, le négociateur et faiseur de paix, le commandant militaire et l’inspirateur de la résistance pacifique, le militant infatigable et l’homme d’Etat.

Vous avez dédié votre vie à la cause de la liberté et de la dignité, de la justice et de la réconciliation, de la paix et de la coexistence. Beaucoup maintenant honorent votre lutte dans leurs discours. En Palestine nous promettons de poursuivre le combat pour nos valeurs communes, et d’honorer votre combat pas seulement par des mots, mais aussi en dédiant nos vies aux mêmes objectifs.

marwan 2

La liberté, cher Madiba, l’emportera et vous y avez contribué au plus haut point en faisant de cette idée une certitude. Reposez en paix et Dieu bénisse votre âme insoumise.

Marwan Barghouti, Prison Hadarim, cellule n° 28

Jean Zay, un laïque massacré par Vichy et la collaboration

Journée nationale de la Laïcitézay

Dans le cadre de la Journée nationale de la Laïcité, l’association d’éducation populaire Paul Éluard organise une conférence-débat :

“ Jean Zay, un laïque massacré par Vichy

et la collaboration ”,

animée par Pierre Outteryck, professeur agrégé d’Histoire, docteur en littérature française,

lundi 9 décembre à 18h30

à la brasserie  Le métropole,

place de l’Hôtel de Ville à Roubaix.

Jean Zay naquit au moment où se discutait à la Chambre la loi de séparation des Églises et de l’État ; député dès 1932, ministre de l’Éducation et des Beaux-Arts du Front Populaire, Jean Zay n’eut pas le temps de faire aboutir l’ensemble de ses projets et en particulier ceux concernant la formation professionnelle et d’éducation populaire…

zay2Hostile au pacte de Munich de septembre 1938, Jean Zay se porta volontaire dès la déclaration de guerre en septembre 1939.
Arrêté dès juillet 1940, condamné après un procès inique par Vichy, il sera assassiné par la milice pro-hitlérienne en juin 1944.

Des voix s’élèvent aujourd’hui pour que les cendres de ce défenseur exemplaire de la laïcité soient transférées au Panthéon…

Fête de Liberté Hebdo samedi 7 décembre salle Watremez à Roubaix

Notre association sera présente ainsi que de nombreuses autres organisations associatives et militantes.

Fete de liberté - Couleur - A3 1

Débat  : Quel avenir pour La Redoute, quel ré-industrialisation pour Roubaix et la région ?

débat public : Quel avenir pour La Redoute, la VPC et les sous-traitants ? Quelle relance de l’industrie à Roubaix et dans la région Nord Pas-de-Calais?

Avec : Abdelkrim Abdeslam UL-CGT, Patrick Le Hyarick, directeur de l’Humanité, Député Européen PCF/GUE/GNL, Vincent Pericaud, Président PCF/FG de la commission économique du Conseil Regional, Bertrand CASSORET, chercheur , Maître de Conférence l’Université d Artois .

 Lecture de trois textes par Corine Maseiro : Le Cri du ralliement (Louis Catrice 1894), Le Couloir de l’Horloge (Vincent Di Martino 2011), J’enrage (collectif de jeunes roubaisiens, 2012)

Spectacle : Terre Tous ensemble

Prise de parole politique de Patrick Le Hyarick

Concert :

La bande à Paulo (bal tsigane)

Sélim

KRP

MC Métis

Alee