Archives de Catégorie: Palestine

Salah Hamouri, Ahed Tamimi : la lutte pacifique des jeunes Palestiniens fait peur à l’État d’Israël

L’une a fêté son 17e anniversaire en prison pour avoir giflé le soldat israélien qui avait défiguré son cousin et sera jugée ce 13 février. L’autre est un jeune avocat Franco-Palestinien arrêté au lendemain de l’obtention de son diplôme d’avocat.
Pierre Barbancey,  grand reporter de l’Humanité, analyse dans notre interview la situation de 7 000 prisonniers palestiniens et 350 enfants (de moins de 18 ans). Devant l’absence de résultats des luttes précédentes, armées comme diplomatiques, cette jeunesse palestinienne penche pour un combat démocratique et pacifique, ce qui semble faire peur à l’État  d’Israël… Réalisation : Abrahim Saravaki

https://www.humanite.fr/videos/salah-hamouri-ahed-tamimi-la-lutte-pacifique-des-jeunes-palestiniens-fait-peur-letat-disrael

Publicités

Deux jeunes Lillois se rendant à Naplouse refoulés à l’aéroport de Tel Aviv

Deux jeunes Lillois se rendant à Naplouse refoulés à l’aéroport de Tel Avivlogo afps

Deux jeunes Lillois, Meïssa B et Tofayl K, adhérents de l’AFPS Nord-Pas de Calais, qui se rendaient à Naplouse, ville palestinienne jumelée avec Lille, ont été refoulés mardi, 28 avril 2015, de l’aéroport israélien de Tel Aviv, qui est le seul permettant de se rendre en Cisjordanie afin de rencontrer des amis. En moins de 24 heures, sans possibilités de recours, ils ont été refoulés sur Bruxelles. Jean-Jacques Candelier, député communiste, était intervenu dans la nuit, auprès de Laurent Fabius, en vue d’arrêter la machine infernale israélienne.

Cette expulsion se produit, à la suite de plusieurs autres en quelques jours, visant responsables politiques, militants associatifs, ou tout simplement des personnes soucieux de rencontrer des amis palestiniens. Successivement ont été refoulés : le responsable des jeunes communistes du Val de Marne, deux jeunes musiciens angevins, trois militants alsaciens et maintenant les jeunes Lillois. Ainsi que le déclare un communiqué national de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS): ainsi se dévoile « toute la palette de l’arbitraire israélien.»

Les autorités gouvernementales françaises sont interpellées : ces cas s’ajoutent à des centaines d’autres. Elles se doivent de cesser leur complaisance auprès des dirigeants de l’Etat colonial israélien. Elles doivent s’en prendre à l’impunité israélienne qui nous éloigne de la paix.

AFPS Nord-Pas de Calais Lille le 28 avril 2015

Raed Abou Badawia, professeur franco-palestinien enlevé au proche orient, silence médiatique….(communiqé de l’AFPS)

 

logo afps

Un nouveau Franco-​​Palestinien arrêté

Raed Abou Badawia, Franco-​​Palestinien de 41 ans, pro­fesseur de droit et confé­rencier à l’université Al-​​Najah de Naplouse en Palestine occupée a été enlevé le 21 sep­tembre dernier à son domicile à deux heures du matin.

Il se trouve détenu à Pitah Tikva, au nord d’Israël en contra­vention avec l’article 76 de la 4ème convention de Genève. Dans l’immédiat, nous demandons aux auto­rités fran­çaises d’assurer sans délai la pro­tection consu­laire à notre conci­toyen détenu depuis plus d’une semaine en Israël et de garantir la pré­sence d’un avocat lors de sa com­pa­rution pro­chaine devant un tribunal. Le gou­ver­nement français devra agir fer­mement pour sa libé­ration et rompre avec le laxisme qui avait été celui du gou­ver­nement de l’époque lors de la détention inique de Salah Hamouri qui avait valu à ce dernier de passer 7 années en prison malgré le vide des accu­sa­tions dont il était l’objet.

La France a les moyens et le devoir d’agir pour secourir Raed Abou Badawia. Elle ne peut continuer à être humiliée par le gou­ver­nement israélien qui se moque du droit en pré­textant le respect de la sou­ve­raineté d’Israël. Notre com­pa­triote a en effet été en Palestine, en pleine zone A, c’est à dire dans une zone théo­ri­quement sous contrôle exclusif pales­tinien selon les accords d’Oslo que l’Etat d’Israël a signés.

Le Bureau national

Association France Palestine Solidarité (AFPS)
21 ter Rue Voltaire 75011 Paris
Tél. : 01 43 72 15 79
Fax. : 09 56 03 15 79
Suivez l’AFPS sur www.france-palestine.org, Facebook et Twitter

120 ans après « Pour les Juifs » de Zola, Plenel publie « Pour les Musulmans » : vidéo d’un débat de l’IMA à voir aboslument!

120 ans après le « Pour les Juifs » d’Émile Zola, Edwy Plenel publie courageusement « Pour les Musulmans ».

L’institut du Monde Arabe a invité Edwy Plenel autour de son livre, avec la participation d’Elias Sanbar, ambassadeur de la Palestine à l’Unesco et Denis Sieffert, Directeur de Politis .

S’ensuit un débat avec la participation d’Edgar Morin et de Tariq Ramadan.

Longue vidéo, débat salutaire, a regarder, écouter, jusqu’au bout…. Puis réfléchir, prendre position et agir…

 

PS: merci Moncef.

Livraison d’armes à la Russie et à Israel : le député du Nord (PCF) JJ Candelier prend position.

 

Le Mistral (navire porte-hélicoptères d’assaut de l’entreprise DCNS) ne serait livré à la Russie qu’en cas de cessez-le-feu et d’accord politique en Ukraine, a indiqué François Hollande, qui compte prendre une décision définitive fin octobre.

C’est un revirement, car la position de la France était d’honorer cette commande. Et ce revirement intervient à rebours des événements, puisque la Russie a proposé un plan de règlement du conflit. (note de la rédaction : monsieur le Président Porochenko vient d’annoncer qu’il n’y avait plus de troupes Russes sur le sol de l’Ukraine…)

Le contexte de ce gel de livraison ? Il s’est justement tenu un sommet de l’OTAN… L’OTAN, une organisation belliciste qui se croit investie de la sécurité du monde en lieu et place de l’ONU et qui jette de l’huile sur le feu en permanence sur le conflit en Ukraine.

Hollande veut sans doute nous faire croire qu’il est un grand humaniste : « Comment pourrais-je autoriser la livraison d’un bateau qui peut demain être un bateau de guerre ? » Mais un navire de guerre est toujours un navire de guerre, Monsieur le Président ! Et en Ukraine, il s’agit de combats terrestres ! Le Mistral ne servirait à rien à la Russie !

Par contre, les armes françaises vendues à Israël servent effectivement à des crimes de guerres en Palestine. Rien à dire là-dessus, Monsieur le Président ?

Contradiction ? Pas du tout ! En réalité, François Hollande reste toujours le vassal des États-Unis.

Les ouvriers des chantiers STX peuvent légitimement nourrir des craintes. Le contrat russe a été une bouffée d’oxygène à Saint-Nazaire, garantissant 1 000 emplois pendant 4 ans.

Le contribuable aussi peut s’inquiéter, car les contrats militaires sont assortis de la garantie financière de l’État (assurance COFACE). Si Hollande décide d’annuler le contrat, DCNS devrait payer des pénalités qui pourraient atteindre le milliard d’euros.