Tag Archives: FN

1940 : Fichage des Juifs, 2015 : Fichage des enfants musulmans par Robert Ménard, Maire FN et délinquant

 Communiqué de presse du MRAPlogomrap

1940 : Fichage des Juifs
2015 : Fichage des enfants musulmans par Robert Ménard
Dans les années 40 le gouvernement de Vichy fichait les juifs, selon leur nom, leur confession, leurs liens familiaux, l’histoire nous a appris les conséquences de l’utilisation de ces fichiers.
Aujourd’hui, Robert Ménard, élu Front National, revendique le fichage des enfants musulmans de sa ville dans l’émission «Mots Croisés» sur France 2, le 4 mai 2015.
«Ces chiffres sont ceux de ma mairie… le maire a, classe par classe, le nom des enfants, je sais que je n’ai pas le droit de le faire… les prénoms disent les confessions».
Le 5 mai il confirme ses propos auprès de Jean Jacques Bourdin sur la chaîne BFM, en établissant un parallèle entre des statistiques ethniques dans le centre pénitencier de Béziers et celles des écoles de sa ville.
Le MRAP a décidé de saisir son service juridique pour déterminer les conditions d’une action en justice contre le maire de Béziers
Le MRAP se félicite de l’ouverture d’une enquête préalable par le procureur concernant ces déclarations ouvertement discriminatoires. Cette enquête doit
conduire à la condamnation de Robert Ménard pour ses propos monstrueux qui rappellent de bien tristes souvenirs.
Au-delà d’une action en justice, le fichage ethnique dans le cadre de l’exercice de fonctions de maire, constitue un fait extrêmement grave qui devrait justifier, sur décision ministérielle, un arrêté de suspension du maire préalable à sa révocation.
Paris, le 5 mai 2015

Le maire de Béziers : un délinquant qui s’assume

Communiqué LDHLe maire de Béziers fiche les élèves de sa commune par leurs prénoms pour identifier les musulmans. Outre l’imbécillité intrinsèque d’une telle démarche, celle-ci est bien évidemment totalement illégale, comme le maire l’a reconnu lui-même. Si Béziers est sous la coupe d’un individu sans autre perspective que d’attiser la haine et la discrimination, elle reste néanmoins assujettie aux lois de la République. C’est pourquoi la LDH engagera les procédures nécessaires contre Robert Ménard et espère que le parquet de Montpellier, la Cnil et le préfet de l’Hérault feront de même.

Paris, le 5 mai 2015

Publicités

Front National et extrême droite, en France, en Europe et dans le monde rencontre et discussion le 19 décembre à Roubaix

19 12 14