Monthly Archives: janvier 2013

A Roubaix comme partout, quand les salariés se mobilisent, ça change la donne!

Actualité sociale très riche à Roubaix :greve rossel

Les syndicats du  groupe de presse Rossel s’organisent à travers les frontières pour s’opposer aux suppressions d’emplois et demandent la création d’un Comité d’Entreprise Européen.

Le Groupe Rossel c’est : La Voix du Nord, Nord Eclair, L’Union, Est Eclair, Libération Champagne et l’Aisne Nouvelle (en France) Le Soir (en Belgique)

Le Groupe Rossel c’est aussi 550 millions d’euros de chiffre d’affaire et 10 à 15 millions d’euros de bénéfices en 2012.

Pour en savoir plus : le comuniqué des syndicats ; l’interview du patron Bernard Marchand

bus des minesMobilisation à La Redoute (Martinoire, Wattrelos) contre la suppression du « bus des mines » qui permet aux salarié(e)s du douaisis de venir travailler tout les jours depuis près de 40 ans.

Une décision de radin contradictoire avec la recherche d’une image responsable pour La Redoute … quoi de plus écolos que le co-voiturage à 50!

Pour en savoir plus : le communiqué de l’intersyndicale

 

dans la Région : 

L’action des syndicats de Faurecia Chimie fait plier le groupe PSA et retarde sérieusement la plan de suppression de 8 000 emplois en France, lire la suite

Et bien sur la manifestation du secteur public le jeudi 31 janvier à 14h30 porte de Paris à Lille ; et la grève unitaire des salariés de la Sécurité Sociale le 7 février (et bien d’autres actions….)

Retrouvez l’information sur les mouvements sociaux dans la région en cliquant sur les liens vers les sites des syndicats dans la colonne de droite de ce blog

 

 

Publicités

Gabin, Verneuil, l’Europe, l’intégrité ….

Un citoyen avisé nous a rappelé ce discours tonitruant du Président Beaufort (alias Jean Gabin) dans le film d’Henri Verneuil  « Le Président ».
Réalisé en 1961 à partir du roman homonyme de Geoges Simenon avec des dialogues de Michel Audiard.

Bien sur toute ressemblance avec l’actualité est tout à fait fortuite … surtoût 52 ans après!

25 janvier 2012 à Roubaix : 2 initiatives d’Education Populaire au choix

Actualité très riche à Roubaix ce 25 janvier 2013, pas moins de deux débats pour s’informer et comprendre le monde qui nous entoure :

tec plus belleUne initiative de Travail et Culture à La Condition Publique :

Cabaret de l’Union : Journalistes et Journalisme

En partenariat avec la Condition Publique et Radio Boomerang

► 19H30 : projection « Plus belle l’info ! » documentaire de Charlotte Penchenier

►20h30 : ÉMISSION DE RADIO en public et en direct sur Radio Boomerang 89.7 FM

Interventions et débat avec des journalistes, chercheur et la salle autour du métier de journaliste

►22h30 : Buffet

Entrée libre et gratuite

 

 

A la Maison de l’Union, 65 rue de l’Union à Roubaix, 20hsalah

L’association Tribu et la Maison de l’Union vous invitent pour une projection-débat autour du documentaire

“ Chez Salah, ouvert même pendant les travaux ”

en présence des réalisateurs Nadia Bouferkas et Mehmet Arikan

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

 

 

Evasion fiscale : débat public à Roubaix lundi 21 janvier 18h30

Austérité, bas salaires, précarité, chômage, augmentation de TVA et d’impots, disparition progressive des services publics …. et  40 à 50 milliards d’évasion fiscale en toute impunité !

A l’invitation des communistes de l’agglomération de Roubaix,

bocquet 3

  Eric Bocquet Sénateur du Nord (PCF-FG),

rapporteur de la commission d’enquête sénatoriale sur l’évasion fiscale vient débattre avec vous de la question :

Les paradis fiscaux sont-ils intouchables?

L’injustice fiscale, une fatalité?

Lundi 21 janvier à18h30

au théâtre Pierre de Roubaix,

porcfisc

entreprises paradis

Pour en savoir plus :

Le rapport de la Commission d’enquéte sénatoriale

La notice du rapport

Nos autres articles sur le sujet :

a propos des Mulliez

à propos de Bernard Arnaud

 

 

 

Autonomie associative et renouveau de l’action publique, une initiative Récit-CAC

Collectif des Associations Citoyennes

INVITATION

En coopération avec :
« Comment renforcer l’autonomie associative tout en appelant à un
 
renouveau de l’action publique ?»

 Soirée de lancement du parcours de « l’autonomie associative »

le jeudi 24 janvier 2013 de 18h à 21h

au 23 rue Gosselet – 59000 Lille

Les associations constituent l’un des piliers de notre société. Sur les territoires, elles contribuent à la démocratie et à la participation citoyenne. Beaucoup de projets n’ont pu voir le jour qu’avec le soutien des collectivités et de l’Etat. Cependant, ces appuis sont aujourd’hui remis en cause par le tarissement des financements publics. Pourtant, plus la crise globale s’aggrave, plus ces associations citoyennes sont indispensables pour résister, inventer des alternatives et contribuer à l’émergence d’une société plus humaine.

L’autonomie associative doit se développer. Les associations citoyennes doivent agir par elles-mêmes, construire des synergies, mutualiser, se regrouper pour échanger leurs idées, leurs pratiques, de manière à construire une réelle alternative.

Cependant, tout n’est pas possible sans moyens publics. C’est pourquoi les associations citoyennes doivent à la fois compter sur leurs propres forces pour agir autrement quand les moyens publics font défaut, et se battre pour un renouveau de l’action publique.

Face à cette situation, pourquoi et comment développer l’autonomie associative ?

Pour débattre de cette question, RECIT et le Collectif des Associations Citoyennes vous invitent au lancement du « Parcours de l’autonomie associative » le jeudi 24 janvier 2013

de 18h à 21h à la MRES au 23 rue Gosselet – 59000 Lille

Au programme de la soirée :

  • Un premier temps d’échange autour de la problématique.
  • Une présentation et un débat autour de la démarche, des objectifs et de l’organisation du parcours de l’autonomie associative. Il sera alors proposé :

– Une réflexion basée sur une étude de terrain d’associations qui développent des formes d’autonomie associative.  Des petits groupes de deux ou trois personnes pourront alors être constitués en fonction des  possibilités de chacun.

– Tous les deux mois des séminaires pour analyser ensemble les formes sous lesquelles se développe cette autonomie associative, comment faire reconnaître la contribution des associations à l’intérêt général ? Et comment organiser le nécessaire renouveau de l’action publique et instaurer de nouvelles régulations ?

 

Vous souhaitez participer à cette soirée ? Merci de vous inscrire auprès de : samuel@recit.net

Pour en savoir plus cliquez ici

faujour-0019-0066-m