Jean Zay, un laïque massacré par Vichy et la collaboration

Journée nationale de la Laïcitézay

Dans le cadre de la Journée nationale de la Laïcité, l’association d’éducation populaire Paul Éluard organise une conférence-débat :

“ Jean Zay, un laïque massacré par Vichy

et la collaboration ”,

animée par Pierre Outteryck, professeur agrégé d’Histoire, docteur en littérature française,

lundi 9 décembre à 18h30

à la brasserie  Le métropole,

place de l’Hôtel de Ville à Roubaix.

Jean Zay naquit au moment où se discutait à la Chambre la loi de séparation des Églises et de l’État ; député dès 1932, ministre de l’Éducation et des Beaux-Arts du Front Populaire, Jean Zay n’eut pas le temps de faire aboutir l’ensemble de ses projets et en particulier ceux concernant la formation professionnelle et d’éducation populaire…

zay2Hostile au pacte de Munich de septembre 1938, Jean Zay se porta volontaire dès la déclaration de guerre en septembre 1939.
Arrêté dès juillet 1940, condamné après un procès inique par Vichy, il sera assassiné par la milice pro-hitlérienne en juin 1944.

Des voix s’élèvent aujourd’hui pour que les cendres de ce défenseur exemplaire de la laïcité soient transférées au Panthéon…

Publicités
Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :