Tag Archives: cinéma

Une info sans conservateurs , des journalistes nourris à l’investigation : NADA-INFO

Bonjour,

Nada, Nous avons des armes, est né il y a quelques mois.

Nous avons rassemblé nos forces pour livrer une nouvelle plate forme d’auto-production d’« une information bio, sans trace de libéralisme, de conservateur (ou de conservatisme) et de publicité, fabriquée par des journalistes élevés en plein air, entièrement nourris à l’investigation! »

Oui, nous sommes inondés de mal-info, comme nous le sommes de mal-bouffe. Et comme la mal-bouffe, la mal-info nuit à la santé et à l’environnement.

Alors il est grand temps de multiplier les circuits parallèles de production et de distribution.

Pour tout savoir de notre projet, consultez tout de suite le nouveau site de « Nada-info » à l’adresse suivante : http://nada-info.fr/site/.

Autour des années 2000, dans le journal de critique des médias, Le Plan B, nous résumions la situation par un tonitruant : « les patrons plastronnent, la gauche (de gouvernement) capitule et les médias mentent ».

Dix ans après, qu’est-ce qui a changé ? Les patrons plastronnent plus que jamais, la gauche (de gouvernement) capitule comme d’habitude !

Et les médias ?

chiens de garde roubaixCertes, ils mentent toujours sans scrupule ! Mais l’immense succès en 2012 du film « Les nouveaux chiens de garde » – plus de 240 000 spectateurs, des centaines de débats, des dizaines de milliers de DVD vendus – a démontré qu’une partie des citoyens n’accepte plus cet état de fait et que pour rabattre un peu le caquet des patrons et des politiques qui les soutiennent, il serait grand temps de se saisir politiquement de la question des médias.

Il devient évident pour beaucoup qu’une information à flux tendu délivrée par les Bouygues, Lagardère, Niel, Bolloré, Arnault, Pinault, Dassault et consorts ou par un service public privatisé depuis belle lurette empêche nos aspirations progressistes de triompher.

Après le temps de la dénonciation, arrive le moment de l’imagination et des initiatives.

Militants d’associations, de syndicats, de partis politiques progressistes, vous pouvez promouvoir la fabrication de films, de documentaires comme l’on fait il y a quarante, cinquante, quatre vingt ans d’autres militants et d’autres forces progressistes.la marseillaise

Des œuvres cinématographique comme « Les copains du dimanche » d’Henri Aisner (1956), « La vie est à nous »  (1936) et « La Marseillaise » (1938) de Jean Renoir, « Sur les routes d’acier » (1938) de Boris Peskine, « Les bâtisseurs » (1938) de Jean Epstein, « Les métallos » (1938) de Jacques Lemare, la série de peintures « Le pays des mines » d’André Fougeron (1948) (exposition à La Piscine jusqu’au 18 mai 2014), ndlr), n’ont pu exister sans l’aide financière de militants progressistes politiques ou syndicaux, notamment de la CGT.fougeron

Comme eux, nous aussi aujourd’hui Nous avons des armes !

Contribuez financièrement à la production de cette information susceptible de vous donner des clés pour mieux comprendre et lutter contre ceux qui fabriquent un tel monde inique.

Alors soutenez Nada : http://nada-info.fr/site/?page_id=65

Propagez ce message… comme une traînée de poudre !

Merci

Pour Nada, Gilles Balbastre, co-réalisateur des « Nouveaux chiens de garde » et Gianni Cappelletti, vice-président de Nada

Publicités

« Salariés sans frontières », le documentaire de Gilles Balbastre censuré par France 5

Nous savons choisis de diffuser le documentaire de Gilles Balbastre censuré par France 5. Son documentaire « Les Nouveaux chiens de gardes » récompensé par un César, est certainement à l’origine de ce « traitement de faveur ».

le 17 septembre à Roubaix : « Mains brunes sur la ville » proposé par le MRAP

mains basses

Soirée cinéma « Notre Monde » de Thomas Lacoste le 19 septembre à Roubaix

La Ligue des Droits de l’Homme organise une soirée suivie d’un débat animé par Gérard Aschieri, rédacteur d’Hommes et Liberté, autour du film « Notre Monde » de Thomas Lacoste.

Jeudi 19 septembre à 19h00

Cinéma Le Duplexe 47 Grand Rue à Roubaix

Parking gratuit Espace Grand Rue, métro Eurotéléport, préachat conseillé au Duplexe ou en ligne à l’Office du Tourisme

Rassemblant plus de 35 intervenants – philosophes, sociologues, économistes, magistrats, médecins, universitaires, écrivains – Notre Monde agit comme un rappel essentiel, individuel et collectif : faites de la politique et de préférence autrement.

Cet événement est organisé en partenariat avec  La Maison des Associations de Roubaix, la Fédération des Associations Laïques de Roubaix et l’Association Paul Eluard.

Cet événement entre dans le cadre du programme « Carte Blanche » proposé par le Service Culture et la Médiathèque de la ville de Roubaix, en partenariat avec Le Duplexe Cinémas.