Y a t-il un lien entre la misère à Roubaix et la fortune de monsieur Arnault ?

« Je suis et je resterai fiscalement domicilié en France et, à ce titre, je remplirai, comme tous les Français, l’ensemble de mes obligations fiscales ». (Bernard Arnault, TF1, dimanche 9 septembre)

Menteur !arnault frite

Le 22 décembre le journal télévisé de France 3 semble découvrir que Bernard Arnaud a créé des sociétés en Belgique dont la seule activité est d’échapper aux impôts Français. 7 milliards d’euros minimum y sont planqués (416 mille ans de travail pour un travailleur au SMIC). Pourtant cette information a été publiée par  le journal l’Humanité … le 19 septembre 2012.

Comment ce père de cinq enfants, à la tête de la septième plus grande fortune mondiale, a-t-il fait pour bâtir son royaume et refuser , in fine, de payer l’impôt républicain ?

Y a t-il un lien entre la misère à Roubaix, dans le Nord, la Picardie et la très grande fortune de monsieur Arnault ?

Né le 5 mars 1949 dans une famille bourgeoise de Roubaix, élève du lycée Van Der Meersch puis du lycée Faidherbe à Lille, il intègre l’école Polytechnique. Une scolarité brillante financée par l’argent de la république.

Diplômé en 1969, le jeune Bernard revient travailler dans l’entreprise familiale de BTP, Ferret-Savinel. Il succède à son père en tant que PDG de la société à l’âge de 29 ans. Il bénéficie du soutien de son oncle adjoint SFIO à la Mairie de Roubaix (le docteur Savinel) et de la famille de son épouse (Dewavrin).

En 1976 il vend l’entreprise familiale et se lance dans l’immobilier en créant le groupe Ferrinel. Les salariés payent l’addition.

En 1981 il s’exile aux USA pour échapper à l’impôt républicain. Déjà !

En 1984 il s’empare du groupe Boussac-Saint-Frêres (né du rachat du groupe Boussac par Agache-Willot) avec le soutien d’Edith Cresson et de Laurent Fabius (ministres socialistes) de la banque Lazard et d’une société dans laquelle on retrouve … les frères Willot !

Boussac-Saint-Frêres c’est 20 000 salariés en France dont de très nombreux dans le Nord.

Bernard Arnault s’engage bien sur à préserver l’emploi ! Menteur !

Dès 1985, en utilisant une sociétés écran, il engage la liquidation du groupe, avec les subventions de la région Picardie et la participation active d’un certain Jean-Yves Delanoë (le frère de Bertrand).

Ce qui intéresse Arnault ? luxury arnaultDior, Conforama et Le Bon Marché-Belle Jardinière, les autres sociétés du groupe il n’en veut pas.

En 1986 Bernard Arnault tente un raid boursier sur La Redoute, finalement il revend ses actions au groupe Printemps, ce qui lui rapporte soixante millions de francs.

Ensuite il vend Peaudouce (dont l’usine de Linselles). Mais il y a investi une part des subventions reçues de l’État pour soutenir les usines textiles. La CGT et la CFDT alertent le gouvernement. La vente de Peaudouce est suspendue par Édouard Balladur. Bernard Arnault s’engage alors par écrit à ne pas vendre les dernières usines textiles de l’empire Boussac et à ne plus licencier. Menteur !

Balladur autorise In extremis la vente de Peaudouce. François Mitterrand réélu, Pierre Bérégovoy premier Ministre, Bernard Arnault ne tient pas ses engagements et revend toutes les activités textiles qui lui restent, sauf le luxe.

En 2007, il liquide ECCE à Poix du Nord (59) pour économiser 40€ sur chaque costume Kenzo (vendu 800€) et délocalise en Pologne… en 2012 il délocalise de Pologne en Bulgarie, les polonais sont devenus trop chers !

Bernard Arnault est devenu première fortune de France en supprimant massivement des emplois, licenciemments arnaulten ayant bénéficié de soutiens politiques au plus haut niveau et grâce à l’argent public. Il n’a jamais créé d’activité économique, il n’a fait que vendre et acheter, il n’a fait que mentir à ses salariés et à l’Etat.

Alors oui il y à un lien étroit entre la misère à Roubaix, dans le Nord, la Picardie et la fortune de monsieur Arnault.

Alors oui, monsieur Arnaud doit payer ses impôts en France. Ses crimes moraux et économiques sont bien plus préjudiciables à la République et à nos concitoyens que ceux de la plupart des détenus qui sur-peuplent aujourd’hui les prisons françaises.

Pour en savoir plus :

l’excellent dossier du journal Fakir

Fakir encore disponible en kiosque

Fakir encore disponible en kiosque

Publicités
Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Trackbacks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :